Préparatifs #6 – Money, Money, Money

L’argent est une question centrale au Japon ou la vie est chère. Pour rappel, les japonais sont ainsi culturellement et historiquement faits, qu’ils préfèrent payer cher pour avoir de la qualité (sur ce sujet, lisez l’excellent livre de Karyn Poupée : Les japonais).

Alors, quand on part pour ce pays, on se demande forcément :

I – Combien prendre avec soi ?

Cette première question implique des choix personnels qui refléteront votre « consommation » du Japon :

– Les adeptes du shopping et geeks devront se ménager un budget conséquent pour se faire plaisir, quitte à manger du ramen pas cher tous les jours (pour avoir essayé, au bout de 5 jours, le fromage et le saucisson commençaient vraiment à manquer à nos palais Made In France). Le Japon n’usurpe en rien son surnom de « paradis du consommateur ». A Tokyo, vous serez tenté par mille et une broutilles totalement inutiles, donc indispensables !!

– Les baroudeurs amateurs de temples et de campagne pourront se contenter d’un budget moindre en n’utilisant leurs yen que pour les entrées de temples et jardins.

Il est donc difficile de fixer un budget moyen, lequel englobe nourriture, transports locaux et shopping. Néanmoins, 1000 € par personne et par semaine permet de bien profiter de son voyage, tant niveau nourriture que shopping.

II – Comment on va payer ?

Liquide, CB ou Traveller Chèques…………?…… la bonne réponse est la 1 !!

Au Japon, on paye en cash à une écrasante majorité, même pour des très grosses sommes. La monnaie est rendue devant vous en la comptant, pour être sur de ne faire aucune erreur.

Alors, il y a la réaction automatique de bons occidentaux que nous sommes qui consiste à se demander « Est-ce sûr tout d’avoir son argent sur soi ? ».

Il faut donc rappeler que le Japon, comme d’autres places asiatiques sont est un pays sur, ou la vue d’argent liquide en public (sauf signe trop ostentatoire) n’attire ni la jalousie ni convoitise. Il y a donc très peu de chances de se faire voler au Japon. Le seul véritable danger, c’est vous-même !! Et encore, si d’aventure vous perdez votre porte-monnaie, soit vous le retrouverez au même endroit lorsque vous vous en apercevrez, soit une personne aura accouru dernière vous pour vous le restituer, soit il aura été remis au commissariat de quartier le plus proche (koban), soit au terminus des trains si c’est là que vous l’avez oublié (sans rien qui manque dedans bien sur).

Enfin, le dernier avantage en faveur du liquide (à changer en France pour avoir des meilleurs taux) est que les banques locales, sauf à quelques exceptions près, n’accepteront pas votre biscotte de plastique française.

Pour notre voyage 2014, nous prévoyons de tout payer en liquide, même les hôtels onéreux. La seule exception est la location de voiture ou le site nous a « imposé » le paiement par carte.

Dormez donc sur vos deux oreilles, vos yen sont bien gardés (du moins, jusqu’à ce qu’ils soient dépensés) ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s