JOUR 13 – MATSUYAMA – 松山市

Matin dans la vallée d’Iya.

En ouvrant les panneaux coulissants traditionnels qui font office de volets, nous découvrons le spectacle loupé la veille pour cause de la nuit tombée : notre chambre se trouve au sommet du Ryokan et elle est face aux montagnes qui commencent à s’illuminer avec le soleil levant.

Aujourd’hui, et c’est un luxe, nous avons choisi de profiter de la chambre jusqu’à 9h du matin.

Pourtant, nous nous levons très tôt car la mission qui nous attend va nous voir enfreindre une règle stricte au Japon (pléonasme bonjour !)

Nous nous sommes dit qu’il n’était pas possible que nous revenions de ce pays sans avoir pris en photo les bains dans lesquels nous avons fait trempette.

Ce n’est pas chose facile car :

  • Les panneaux d’interdiction sont très visibles et souvent le personnel rappelle la règle deux fois aux occidentaux,
  • Il faut attendre qu’il n’y ait personne d’autre dans le bain,
  • Si l’on se fait prendre la main dans le sac par un autre client, y’a quasiment 100% de chances que cela soit rapporté à la direction.

Notre petite expérience des bains nous indiquent qu’il vaut mieux tenter tôt le matin, plutôt que le soir (et c’est mieux niveau lumière) et plutôt du côté hommes que femmes, bien que les japonais y vont souvent en couple, même si chacun de son côté.

Nous laissons les gros Reflex dans la chambre et nous prenons notre petit compact.

Ce qui est bien avec les yukata que vous enfilez pour circuler dans les hôtels, c’est que vous pouvez mettre certaines choses à l’intérieur de vos grandes manches comme votre clé de chambre ou votre petit APN.

Après avoir repris le funiculaire, nous nous apercevons qu’il n’y a personne dans les bains…donc….

_DSC1630Retour dans la chambre après avoir passé quelques temps le long de la rivière. Nous préparons les affaires avant de nous rendre au petit déjeuner traditionnel.

C’est à regrets que nous quittons ce fabuleux IYA ONSEN mais il nous faut 2 heures pour retourner à Marugame. En effet, prendre la voiture pour rallier notre prochaine étape et la déposer dans une agence locale nous aurait couté trop cher en frais.

Après avoir fait le plein, nous rendons la voiture avec 20 minutes de retard à l’agence, ce qui embarrasse le personnel qui, visiblement, devait la préparer pour le client suivant. L’état de retour est fait à la vitesse lumière et c’est toujours avec le sourire que l’on nous indique que tout est « ok desu ! ».

Nous prenons un petit Bento à la gare en attendant notre train pour Matsuyama.

Par la force des choses, il s’agit d’une journée de transition car, entre la voiture et le train, nous n’aurons que quelques heures à passer à Matsuyama.

Arrivés dans la préfecture d’Ehime, nous déposons toutes nos affaires au JAL CITY local où la chambre est déjà prête.

Puisque le temps est compté, nous prenons l’agréable Tramway de la ville afin de rallier la station de téléphérique en bas du château de Matsuyama.

En effet, ce dernier a été bâti en haut d’une colline qui domine tous les environs, que ce soit coté terre ou côté mer.

Il a aussi l’avantage d’être un château préservé même s’il a subi incendies et bombardements.

A l’intérieur, une jolie collection d’objets d’art dont de superbes armures anciennes.

Mais le vrai spectacle, c’est à la sortie que nous le rencontrerons. Alors que le soleil se couche, il enveloppe toute la baie d’une lumière magique, d’un côté bleu profond et de l’autre jaune commençant à tirer sur le rose.

_DSC5680

Il est temps de redescendre car déjà nous savons que nous ne bouclerons pas notre programme en entier. Exit donc le temple Ishite-Ji qui fait partie du pèlerinage des 88 temples de Shjikoku.

En revanche, il nous est impossible de louper le Dogo Onsen, cet vieil établissement thermal ayant inspiré Hayao Miyazaki pour « le voyage de Chihiro ».

Nous reprenons le tramway jusqu’à la galerie commerciale menant au Onsen. Après avoir vu le spectacle de l’horloge animée, nous débouchons sur le bâtiment en bois.

Il y a plusieurs formules de bain et nous prenons le Kami no Yu à 800 ¥.

A l’entrée, prenez vos tickets, puis ôtez vos chaussures. Empruntez le couloir pour arriver aux escaliers. A l’étage, il y a une grande salle avec des paniers en osier dans lesquels vous déposerez vos affaires les plus encombrantes et prenez vos yukata.

Pour les hommes, descendez les escaliers latéraux et pour les femmes restez à l’étage en passant le noren devant vous, avant de descendre à votre tour.

En bas, vous êtes dans les vestiaires ou tout le monde est nu et c’est assez fréquenté.

Autant dire que si la nudité en public vous dérange, il faudra penser à une autre formule.

Et à moins d’être invisible, rigoureusement impossible de faire la moindre photo de l’intérieur.

Une fois en tenue (ou plutôt en « non-tenue »), les hommes auront droit à deux pièces d’eau tandis que les femmes s’ébroueront dans une seule grande.

Le Dogo Onsen a été un des endroits les plus chauds que nous avons testé, peut être parce qu’il s’agit de pièces fermées.

Au-delà des vertus de l’eau, on peut admirer la fontaine centrale ainsi que les belles faïences.

kny

Une fois sorti du bain, remontez par les escaliers pour retourner prendre vos affaires et dégustez un thé vert + un biscuit.

L’endroit reflète vraiment le vieux bâtiment en bois du film de Miyazaki qui craque de partout. Les employés se plaisent d’ailleurs à raconter comment le cinéaste est venu sur place pour faire des esquisses. Vérité ou légende, toujours est-il qu’il semble être un bout de passé au milieu d’une ville japonaise contemporaine classique.

Après avoir acheté quelques souvenirs en rapport avec la mikan, sorte de mandarine satsuma, nous cherchons un petit izakaya pour dîner avant de préparer la prochaine journée. L’atmosphère de Matsuyama nous a paru très paisible mais impossible de se faire une idée concrète de la ville en si peu de temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s